Imcongo - IMCongo: Maison, Appartement, terrain, bureau, hotel, flat a louer et a vendre - Congo Kinshasa, Lubumbashi
IMCongo
imcongo

Garantie locative : les bailleurs toujours en rébellion contre la loi !

11/10/2016

Les populations de Kinshasa éprouvent d’énormes difficultés quant à la fixation du taux de loyer ainsi que celle de la garantie locative. Celle-ci est souvent fixée selon les humeurs des propriétaires des maisons d’habitation qui, très souvent, ont l’habitude de s’imposer compte tenu de la petitesse du nombre de logements sociaux. Ce qui conduit parfois à des altercations entre propriétaires et locataires. 

Dans un arrêté pris le 16 octobre 2014, le gouvernement provincial a fixé la garantie locative à 3 mois. Mais dans la pratique, les propriétaires des maisons exigent jusqu’à 10 voire 12 mois de loyer en termes de garantie locative. Ce qui rend l’équation parfois difficile.

Et pour bon nombre de consommateurs, l’Etat a l’obligation de mettre de l’ordre dans ce secteur pour mettre fin à la cacophonie qui y a élu domicile. Ce qui éviterait l’excès de zèle dans le chef de certains propriétaires.

Le taux du loyer varie entre 10 et 1.000 dollars américains dans des quartiers populaires. Dans des quartiers résidentiels, ce taux varie entre 500 et 10.000 dollars américains.

Selon le président national de la Ligue des locataires, Jean-Jaques Beya Meyi, il y a trop de passivité dans le chef de ceux qui sont censés faire respecter la loi. Jean-Jaques Beya évoque également l’ignorance dans le chef de bon nombre de bailleurs et locataires. « Depuis le 16 octobre 2014, l’hôtel de ville a rendu disponible un contrat de bail-type. Malheureusement, la vulgarisation de ce contrat-type n’a pas été faite comme il se doit. Ce qui fait que la plupart des bailleurs et locataires sont ignorants », a déploré Jean-Jaques Bena Meyi. 

Au regard de la loi, rappelle le président de la Ligue des locataires, la garantie locative doit être fixée à 3 mois pour les maisons résidentielles et pas plus. Pour lui et au regard de la loi, le taux du loyer doit être fixé par le bailleur et apprécié par le locataire.

Parmi les problèmes récurrents qui opposent bailleurs et locataires à Kinshasa, Jean-Jaques Bena note le non respect de l’environnement, l’ignorance de la loi ainsi que le non respect des droits de la femme et des enfants. 

Toutes les tentatives de joindre l’autorité urbaine sont restées vaines.

MCN Team via Imcongo.com 

Partners

Auto Classifieds

CarsDB.com
Moteur.ma
CarWangu.com
AngolaCarro.com

Property Classifieds

iMyanmarhouse.com
LankaPropertyWeb.com
CasaMozambique.co.mz
MeQasa.com
AngoCasa.com

General Classifieds

Encuentra24.com
Kupatana.com
Afribaba.com