Imcongo - IMCongo: Maison, Appartement, terrain, bureau, hotel, flat a louer et a vendre - Congo Kinshasa, Lubumbashi

10 secondes restantes    Passer la publicité

imcongo

Succession Papa Wemba : voici pourquoi Mère Amazone veut vendre la villa de ma campagne

29/05/2020

C’est confirmé ! La résidence mythique du Chef du village Molokaï est déjà dans le processus de vente après plusieurs tractations entre les héritiers Wembadio et la famille élargie. Bientôt, les ingénieurs géomètres vont y effectuer une descente pour évaluer l’espace et faire la prospection qui va déterminer la valeur de cet immobilier laissé par le Roi de la Rumba congolaise, Jules Shungu Wembadio, dit Papa Wemba 100 % star Elombe.

Selon les dernières informations en notre possession, Marie-Rose Luzolo, veuve du chanteur congolais décédé sur scène à Abidjan en 2016, a décidé de vendre la parcelle située au quartier Ma Campagne, dans la commune de Ngaliema où elle vivait avec son défunt mari artiste à Kinshasa.  

Toutefois, « Mère Amazone » comme la vénérait Papa Wemba de son vivant, n’est pas la seule à prendre la décision sur la liquidation de cet héritage. 

« Tous mes enfants ont décidé que l’on vende la maison de Ma campagne pour acheter une autre à Paris en souvenir de leur Papa, car ils ne souhaitent pas revenir à Kinshasa », a déclaré Marie-Rose Luzolo en qualité de la femme légitime du patron du groupe Viva-la-Musica.

S’agissant des autres enfants hors mariages de Papa Wemba et sa belle famille, la veuve Amazone a fait savoir qu’ils se sont déjà arrangés sur ce point. « Nous nous sommes mis d’accord et nous leur avons offert une autre maison », a-t-elle souligné au cours d’une réunion tenue à Kinshasa à la résidence de Jules Masua.

Il nous revient des sources sûres que cette rencontre organisée en marge de la commémoration du 5ème anniversaire de la disparition de Jules Shungu Wembadio a été présidée par l’honorable Samy Badibanga, Vice-président du Sénat et grand ami fidèle de l’artiste.

Evidemment, il faut signaler que mère Amazone qui a fait six enfants avec Papa Wemba, a été toujours claire et sereine sur la question concernant la part réservée aux autres enfants nés hors-mariage. « Aucune femme au monde ne peut accepter qu’on lui amène 35 enfants à la maison », rétorque sans cesse mère Amazone.

Qu’à cela ne tienne, elle reconnait Julie, appelée affectueusement Koukouna (aînée de 4 mois de Kady) parmi tous les enfants hors mariage.

« Avec sa mère Marie Véronique, j’avais été rivale et nous avions, à nos débuts, habité ensemble dans la même parcelle à Molokaï à Matonge jusqu’au jour où la maman Niondo (mère biologique de Papa Wemba) l’avait jetée dehors », a précisé Marie-Rose Luzolo.

Et d’ajouter : « Koukouna a, à un moment, habité avec nous à Aulnay-Sous-Bois à Paris avant de partir. Elle était là lors du deuil puis elle a disparu d’elle-même. Pour tout te dire, avec elle il n’y a pas de soucis. »

La promesse du gouvernement pour un mausolée au Roi de la Rumba toujours pas tenue 

A l’occasion de la célébration de 4 ans de la mort de Vieux Bokul, la Veuve Amazone est intervenue sur les antennes de la radio Top Congo à Kinshasa. Larmes aux yeux, elle a regretté que les autorités congolaises n’aient tenu aucune promesse pour la construction du mausolée et des monuments en mémoire de son mari. Raison pour laquelle, Marie-Rose Luzolo a dit recourir aux proches de son mari dont les noms revenaient très souvent dans ses conversations.

Ainsi, elle a manifesté sa gratitude au Sénateur Samy Badibanga pour avoir accepté de présider la réunion initiée en marge du 4ème anniversaire de la mort de Papa Wemba au cours de laquelle un comité a été mis sur pied pour coordonner toutes les activités, entre autres, la construction du mausolée et le buste à Matonge, fief légendaire du chanteur. Sans oublier le rôle que devra jouer l’orchestre Viva-la-Musica qui s’apprête à lancer son premier disque sans la participation de Papa Wemba, Maître d’école Bakala dia kuba « le Formateur des idoles ».

Source : Jordache Diala /La Prospérité