Imcongo - IMCongo: Maison, Appartement, terrain, bureau, hotel, flat a louer et a vendre - Congo Kinshasa, Lubumbashi
imcongo

URBANISME ET HABITAT: PIUS MUABILU PLAIDE POUR LA MISE EN PLACE D'UN NOUVEAU CODE

07/10/2019

Le ministre d'Etat, ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, demande une collaboration sans faille des agents et cadres de son ministère pour réussir son mandat. Il s'est adressé à l'ensemble du personnel de son administration hier mercredi 2 octobre à Beatrice Hôtel.

" Pour y parvenir, je sollicite votre entière collaboration car ma victoire sera incontestablement la vôtre ", a affirmé Pius Muabilu. Il demande au personnel de son administration de "s'abstenir de tout comportement contraire aux lois et règlement qui régissent à ses hôtes de s'abstenir de tout comportement contraire aux lois et règlements qui régissent le personnel de carrière sous peine de s'exposer à des sanctions ". 

Le ministre exhorte ses collaborateurs à " imprimer la célérité dans le traitement des dossiers et le respect de la hiérarchie ", soulignant que "l'anarchie n'aura pas aucune place sous sa gouvernance ". 

Il y a deux points cardinaux à observer : " un agent de l'Etat n'est pas un électron libre, car il doit au préalable respecter la voie hiérarchique pour tout acte qu'il est appelé à poser ", insiste le ministre d'Etat. Ce sera la ligne rouge à ne pas franchir. 

Lors de la première réunion de prise de contact, le nouveau patron de l'Urbanisme et Habitat avait convié les agents et cadres à œuvrer dans la complémentarité, dans le strict respect des règles d'éthique de l'agent de l'Etat, dont une copie a été remise à chaque agent. " Mon souci le plus ardent est celui de vous voir porter très haut la vision du Chef de l'Etat, celle de placer avant tout, l'intérêt commun au détriment de celui personnel. 

Auparavent, le ministre a énuméré les 6 priorités de sa politique de son ministère. Il s'agit entre autres de " l'adoption du Code de l'Urbanisme et de construction en vue de l'adapter à l'évolution démographique, technologique et à l'impératif social. Il sied de rappeler que le Code en vigueur dans notre pays remonte à 1957 ; devenu obsolète et sa réforme est à inscrire parmi les urgences du Gouvernement.

Deuxième priorité : l'organisation des états généraux du secteur devant nous permettre de faire le diagnostic de tous lesmaux qui minent notre administration, au nombre desquels figurent notamment le tribalisme, la haine, la spoliation du Patrimoine immobilier de l'administration. 

Troisièmement : la mise en place du Fonds national de l'Habitat et de l'Agence congolaise pour la Promotion immobilière ; 

Quatrièmement : La formation et création d'un corps des officiers de Police Judiciaire du secteur de l'Urbanisme et Habitat, capable d'œuvrer dans la constatation des violations des lois relatives aux règles Urbanistiques et Architecturale ; 

Cinquièmement : De l'organisation du Forum urbain nationaldont les travaux préparatoires ont déjà eu lieu au mois d'août dernier;

Et enfin sixième : La poursuite des constructions des unités de logements sociaux initiés par le Président de la République lors de son programme de 100 jours, sans omettre le processus de viabilisation des nouvelles provinces.

 

Source : Didier KEBONGO (Forumdesas), via IMCongo.com