Imcongo - IMCongo: Maison, Appartement, terrain, bureau, hotel, flat a louer et a vendre - Congo Kinshasa, Lubumbashi
imcongo

Kasai oriental : le ministre provincial des Affaires foncières pour la protection des concessions de la MIBA

10/07/2019

Le nouveau ministre provincial en charge des Affaires foncières, urbanisme et habitat Honoré Mubengayi Kankola, promet de protéger les concessions privées de la Minière de Bakwanga (MIBA), contre toutes tentatives de spoliation de la part des tierces personnes qui les ont envahies alors que la société en détient les titres de propriété.

Le ministre a fait cette déclaration lundi après une visite effectuée dans quelques anciennes concessions foncières de la MIBA cédées aux privés au  quartier dit BSRS, en commune de Kanshi à Mbuji-Mayi.

Les trois chefs de divisions de son ressort qui l’ont accompagné dans cette première activité d’itinérance, ont reçu l’ordre de protéger ces concessions foncières de la MIBA qui ne doivent d’aucune manière être spoliées parce que couvertes par des titres légaux en cours de validité.

La mise en garde du ministre fait suite au fait que ces propriétés sont convoitées par des groupes de personnes se nommant autochtones Bakwanga, qui se font passer pour des propriétaires du sol, agissant ainsi en marge de la loi foncière qui reconnait ce droit à l’Etat congolais.

Une enquête autour de la disparition d’une gemme de 2,90 carats de diamant à la MIBA

Le parquet général près la cour d’appel du Kasaï Oriental a institué une commission d’enquête auprès de la Minière de Bakwanga (MIBA), en vue de s’enquérir à la source, des éléments en droit sur la prétendue disparition d’une gemme de 2,90 carats de diamant dénoncée par la société civile et des acteurs politiques de Mbuji-Mayi.

Des sources proches de la haute direction de la MIBA soutiennent qu’au cours de cette enquête dont la durée n’a pas été communiquée à l’ACP, les magistrats commis à ce travail vont prendre des renseignements auprès de la Direction commerciale de l’entreprise, avant d’auditionner les personnes qui travaillent à l’extraction des pierres précieuses dans les laveries.

Le service de surveillance de l’entreprise sera aussi mis à contribution pour éclairer la lanterne du parquet déterminer à aboutir dans cette enquête, étant donné que plusieurs cas de disparition des pierres précieuses de grande valeur ont été dénoncés ces derniers mois dans cette entreprise où le personnel reste non payé depuis des lucres.  

 

 

Source : ACP, via IMCongo.com