Imcongo - IMCongo: house, apartment, land, office, hotel,flat to rent and sale - Congo Kinshasa, Lubumbashi

10 seconds remaining    Skip this ad

imcongo

Que comprennent les bailleurs et les locataires de la mesure prise par le gouvernement de ne pas déguerpir les locataires pendant cette période de confinement ?

31/05/2020

Monsieur Junior Khonde, propriétaire immobilier : Cette décision est bonne, nous constatons que l’État se soucie de la population en cette période de crise sanitaire. Sauf qu’il devait être précis parce que nous bailleurs avons beaucoup de problèmes avec nos locataires surtout ceux qui ne comprennent pas cette décision. Cette décision ne l’exempte pas du paiement du loyer après cette période de crise. l’État a plutôt demandé aux propriétaires immobiliers d’avoir la patience pour le loyer pendant ce moment crucial.

Esther Tshilombo, autre propriétaire immobilier : Au début, elle ne comprenait pas bien cette décision, c’est mon fils qui me l’a expliqué. Ce dernier a affirmé que cette décision ne veut pas dire que ces trois mois ne seront pas payés. À mon avis, l’État devrait penser aux propriétaires immobiliers qui ne vivent que des revenus du loyer payés mensuellement.

Monsieur Jacques Mbo, locataire : la décision est bonne mais elle n’est pas comprise par plusieurs bailleurs et locataires. l’État a tenu compte de la période que traverse le pays et éviter aussi la propagation du Covid-19. Ainsi, les autorités ont décidé de ne pas déguerpir les locataires mais cela n’exclut pas qu’après cette période, les locataires ne puissent s’acquitter de leurs devoirs. C’est juste une décision temporaire. Pour moi, un locataire qui dispose des moyens peut toutefois payer le loyer.

Madame Eugénie Tshiala, autre locataire : la décision est bonne parce que pour le moment, ce qui préoccupe le plus c’est le ventre et surtout que les activités tournent au ralenti. Les locataires seront dans l’obligation d’apurer leurs mois de retard.

La mesure prise par le gouvernement n’exonère pas les locataires de leurs devoirs vis à vis des bailleurs.

Source:
Bilonda Kashama Rebecca, Stagiaire

L'Objectif