Imcongo - IMCongo: Maison, Appartement, terrain, bureau, hotel, flat a louer et a vendre - Congo Kinshasa, Lubumbashi
imcongo

Logements sociaux : Félix Tshisekedi encouragé d’aller jusqu’au bout

07/03/2019

Le rendez–vous du président de la République avec la population de la capitale le weekend dernier à l’Echangeur de Limete n’a pas été vain. Car il a eu  pour effet le réarmement moral des millions de Congolais restés sur leur soif à l’issue de la cérémonie d’investiture de ce dernier le 24 janvier 2019.

En effet, beaucoup plus explicite dans la présentation de son programme d’urgence au cours de son meeting de l’Échangeur de Limete, le chef de l’État a beaucoup séduit lors qu’il a appréhendé le volet social, celui de la construction des logements sociaux qui manquent cruellement en RDC au profit d’une bourgeoisie conjoncturelle qui en avait fait voir de toutes les couleurs aux gagne-petit au cours de deux  dernières décennies.

Commentant le passage du meeting du président de la République sur ce sujet d’actualité  immédiate , l’homme de la rue rappelle quant à lui que la surenchère du bail à loyer à Kinshasa ainsi que dans les villes et campagnes de l’arrière-pays a été à la base de graves déséquilibres dans l’architecture sociale du pays, à savoir le célibat illimité des jeunes, le désordre dans la cohabitation familiale, la délinquance sexuelle, la conflictualité permanente des rapports entre bailleurs et locataires, sans parler des cas de violences qui se terminent par des procès onéreux, etc…

Ce que pense l’homme de la rue

Et pour compléter toujours le volet social du meeting du Président Félix Tshisekedi, l’homme de rue évoque avec pincement au cœur le honteux le commerce entretenu par les nouveaux riches autour des dépouilles mortelles que les familles démunies ne peuvent enterrer qu’en se ruinant par l’entendement ou par la liquidation à vil prix de ce qui reste de leur propriété.

Concernant le commerce de la honte, l’homme de la rue suggère au chef de l’État d’instruire les gouverneurs des provinces de réinstaurer les services funéraires qui fonctionnaient naguère au sein de leurs entités politico administratives respectives. Ordre devrait être donné également aux services et entreprises de l’État qui le peut, d’organiser les mêmes services pour les agents de leur ressort.

Le rétablissement de l’autorité de l’État en RDC réapparait désormais aux yeux de tous comme le cheval de bataille du nouveau chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi. Des millions de Congolais approuvent ce dernier et l’encouragent à aller jusqu’au bout de son programme d’urgence enrichi de nouveaux éléments au nombre desquelles figureraient l’assainissement et le renforcement de la Fonction publique, la réforme en profondeur des Forces Armées, de la Police et de la sécurité.

 

 

 

Source : Bamporiki Chamira (La Tempete), via IMCongo.com