Imcongo - IMCongo: Maison, Appartement, terrain, bureau, hotel, flat a louer et a vendre - Congo Kinshasa, Lubumbashi
imcongo

Kinshasa : En tournée d’itinérance, Pius Muabilu fait un constat amer de l’utilisation du patrimoine immobilier de l’État

21/02/2020

Le ministre d’État, ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, a visité quelques immeubles appartenant à l’État situés dans la commune de la Gombe, en vue de se faire une idée réelle du patrimoine de l’État.

Ces visites s’inscrivent dans le cadre de la tournée d’itinérance qu’il a débutée mardi 18 février dans la ville province de Kinshasa, précisément dans la commune de la Gombe, avant de s’étendre à l’intérieur du pays avec comme première étape la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur.

Pour le patron de l’Urbanisme et Habitat, cette tournée d’itinérance constitue un moment d’ observation et d’études au regard de certaines affirmations mises à sa possession. 

De l’immeuble Mayfer à celui de l’Assistance Technique Française (ATF) où il a vraiment inspecté, le numéro 1 de l’Urbanisme et Habitat a fait un constat amer de la manière dont ces immeubles sont entretenus et gérés.

Accompagné du secrétaire général à l’Habitat, des membres de la direction immobilière, le ministre Pius Muabilu a demandé aux occupants de respecter l’État congolais.

" Il faut que les gens respectent l’État congolais. Ils sont trop durs vis-à-vis de l’État mais ils doivent savoir qu’ils ont aussi de devoir voire même des obligations vis-à-vis de l’État. Ces gens ne peuvent pas vouloir une chose est en même temps son contraire ", a déclaré Pius Muabilu.

Il a déploré de constater que ces immeubles sont très sales, mal entretenus et surtout très exposés même aux incendies avec comme conséquence des dégâts collatéraux qui pourront s’avérer irréparables, a prévenu le Ministre Muabilu.

Face à cette situation, le patron de l’Urbanisme et Habitat a exprimé sa détermination à rendre à l’État ce qui lui revient, c’est-à-dire ce dont il a le pouvoir.

Engagé dans ce combat, Pius Muabilu brave les menaces et intimidations 

A cette occasion, le patron de l’Urbanisme et Habitat a fait savoir qu’étant au service du peuple, il ne peut pas se fier aux menaces moins encore aux intimidations.

" Je les entend et ça passe au dessus de ma tête car je suis appelé à agir pour le bien du gouvernement, de notre pays ", a-t-il rappelé.

Se référant au discours du président Félix Tshisekedi sur l’état de la Nation prononcé devant le Congrès, Pius Muabilu a rappelé que des missions sectorielles ont été données aux membres du gouvernement. Et d’après lui, il est inadmissible de constater au coeur de la ville de la Gombe des immeubles de l’État recevoir des miettes.

Pour lui, il faut arrêter cette pratique honteuse parce qu’il y a beaucoup d’argent que l’État perd et les gens s’en moquent.

Tout en se réservant le droit de dévoiler son plan, le Ministre Muabilu a demandé au peuple de lui faire confiance et de compter sur lui car, dit-il, devant ce genre de situations, " je ne transige pas.

" Je suis déterminé à faire respecter l’État. Le président de la République, Félix Tshisekedi, et le Premier ministre m’ont fait confiance et il faut que je me montre à la hauteur de ma mission ", a martelé le ministre avant d’inviter la population à cesser de tuer l’État tout. Muabilu a affiché sa détermination à relever les défis.

Outre les visites des immeubles de l’État, le ministre Pius Muabilu, sans se fatiguer, annonce déjà les couleurs pour les visites d’autres maisons de l’État.

" La confiance qu’on m’a faite par le président de la République, le Premier ministre et le peuple congolais, je ne peux pas la jeter dans la poubelle ", a-t-il dit.

Par ailleurs , il a lancé un message en ces termes : " Ça ne sert à rien de m’envoyer des hauts gradés de l’armée, de la police ou même de la politique, de l’autorité morale ; ce que nous tous devons faire, c’est de respecter l’État ".

 

 

Source : Ourangafm, via IMCongo.com